L´appel du ciel

Le journal des messagers et des apparitions

Père Michele Bianco

vi_bianco

Le double charisme du Père Michele Bianco

« Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon Nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront    guéris. » (Marc 16,17-18).

Le Père Michele BIANCO a été ordonné prêtre de la paroisse de Torre Le Nocelle le 11 mai 1991, à l’âge de 25 ans. Bénéficiant d’un puissant charisme de libération, il célèbre également des messes de guérison qui attirent le samedi plusieurs milliers de croyants dans ce petit village de la province d’Avellino, situé à 80 kilomètres au nord de Naples. Un prêtre en constante action pour le bien des fidèles et en parfaite obéissance envers l’Eglise.

Né en 1966 et aujourd’hui âgé de 42 ans, le Père Michele BIANCO vient de fêter ses 17 ans passés au service de Dieu dans le Sanctuaire de Saint Cyriaque à Torre Le Nocelle. Homme d’art et de culture titulaire de plusieurs licences, dont une de philosophie, il réalise, très rapidement après avoir été ordonné prêtre, qu’il possède un charisme de libération lorsqu’une jeune femme vient le voir pour lui demander une bénédiction et se met subitement à rouler sur le sol en hurlant. Le cas étant urgent, le Père Michele prend l’initiative d’aller immédiatement chercher un crucifix pour libérer cette jeune femme. Face aux cris, il prie de manière continue et énergique, si bien que le crucifix finit par littéralement exploser entre ses mains…la victime est alors libérée !

Le Père Michele Bianco

Le Père Michele Bianco

Libération

Malgré la discrétion naturelle du prêtre, l’évènement est très tôt divulgué, si bien que les journaux publient des articles à ce sujet et que des fidèles commencent à affluer. Fort heureusement, le Père Michele bénéficie très rapidement de l’autorisation de l’Evêque de Benevento, dont il dépend, afin d’effectuer des prières de délivrance.

A son charisme de libération, le Père BIANCO ajoute de grandes capacités de discernement, qui lui permettent de comprendre rapidement si une personne a besoin d’un exorcisme ou d’une guérison spirituelle.

Nommé exorciste officiel du diocèse de Benevento par son Evêque le 29 septembre 2004, le Père BIANCO exerce son charisme dans le lieu où l’on vénère Saint Cyriaque, qui est lui-même considéré depuis le IVème siècle comme un puissant exorciste. Il convient d’ailleurs de préciser que c’est grâce à l’action du Père Michele, alors jeune prêtre de la paroisse de Torre Le Nocelle, que l’Eglise de ce village a été élevée au rang de Sanctuaire, en 1991.

Les messes d’exorcisme ont lieu le vendredi à 15 heures. Elles accueillent principalement les personnes possédées et leur entourage. La présence d’enfants est interdite. Une fois la messe débutée, les portes du sanctuaire sont fermées, pour éviter que des gens ne dérangent la célébration, ou entrent par inadvertance et soient choqués. Le Père Michele intervient tout d’abord par des prières générales qui suscitent déjà de fortes réactions chez les victimes du démon (paroles de rejet, cris, forts tremblements, …). Puis, le Prêtre se consacre individuellement à chaque cas en priant avec autorité, au nom de Jésus, sur chaque possédé, tout en lui apposant le crucifix et en l’aspergeant d’eau bénite. Les réactions sont alors encore plus virulentes, les victimes hurlent longuement et se débattent avec force, l’aide de leur entourage est alors nécessaire pour tenter de les maintenir en place. A la fin de la Messe, ces victimes des maléfices sont épuisées par le rude combat entre Dieu et le Mal qui vient de se livrer en chacune d’elles. Tout le monde communie et quelques-unes reçoivent alors le corps du Christ sans opposer la moindre résistance. La possession concernant le corps et non l’âme, une personne possédée peut en effet parvenir à se confesser, à prier et à recevoir l’Eucharistie.

Ces messes de libération ne doivent en aucun cas être considérées comme un
« spectacle ». Si l’on y participe, il faut bien être conscient que les personnes victimes du démon ne doivent pas subir un voyeurisme déplacé mais que l’on doit, au contraire, faire preuve de compassion à leur égard et prier longuement avec ferveur pour soutenir le combat de Dieu contre le Mal.

En cas de forte possession, plusieurs messes de délivrance sont nécessaires pour affaiblir le démon et parvenir à le chasser. Tout dépend de l’importance de l’influence maléfique subie. Rappelons que si les prêtres exorcistes ont reçu de Dieu le pouvoir de chasser les démons (et l’autorisation officielle de l’Eglise pour exercer ce pouvoir, uniquement dans leur diocèse), les personnes touchées par le Mal doivent également accomplir un parcours personnel dans la Foi, afin de mieux combattre le Diable. Il est donc primordial de se confesser régulièrement afin de renforcer son âme face aux péchés et de se rapprocher toujours plus de Dieu.

Entretien individuel

Le Ministère du Père BIANCO, très intense, ne se limite pas aux messes de libération. Ainsi, il est possible d’obtenir un entretien personnel avec lui, du lundi au mercredi, à partir de 15 heures, et le dimanche matin de 9 heures à midi environ. L’obtention préalable d’un rendez-vous est nécessaire pour les groupes et les pèlerinages organisés. Les personnes qui viennent de manière individuelle doivent, elles, simplement patienter dans la file d’attente. Il est très fréquent qu’un nombre important de fidèles patiente devant la porte de la sacristie, apportant de l’huile, de l’eau, des photographies et autres objets personnels, afin de les faire bénir par le Prêtre. L’entretien est bref mais intense, chacun peut exposer ses problèmes de famille, de santé, de travail… afin de recevoir un conseil ou une bénédiction. Il est remarquable de constater que, souvent, le Père Michele n’a pas besoin de grande explication pour comprendre les problèmes des fidèles venus à sa rencontre ; il en perçoit la nature et la cause, sans même avoir besoin de parler. Nombreux sont ceux qui savent aujourd’hui qu’il est un intermédiaire fiable entre le Ciel et notre monde, le Seigneur lui donnant la parole juste pour chaque cas.

Le Père BIANCO accueille chaque fidèle avec gentillesse et patience, il bénit et souhaite amener nos âmes à être toujours plus en accord avec le Christ. Durant ces entretiens personnels, il encourage tous les croyants à assister à la messe de guérison.

Saint Cyriaque

Saint Cyriaque

Guérison

Cette messe est célébrée dans le Sanctuaire de Saint Cyriaque le samedi après midi, de septembre à juin, selon les dates fixées par le Père et ses collaborateurs. Celles-ci pouvant être sujettes à modifications, il convient donc toujours de bien se renseigner avant de s’y rendre. La messe de guérison, bien que fort recommandée, n’est pas indispensable pour obtenir une grâce. En effet, nombreux sont les témoignages de personnes guéries simplement après avoir écrit au Père BIANCO, ou après avoir reçu sa bénédiction. La célébration attire cependant un nombre très élevé de fidèles venant d’Italie mais également d’autres pays. L’affluence dépasse largement la capacité d’accueil du Sanctuaire, si bien que des écrans géants ont été installés à l’extérieur, sur la place et dans des lieux proches, afin que tout le monde puisse y assister et prier ensemble.

Le Père Michele BIANCO a été autorisé dès 1996 à célébrer une messe de guérison le samedi par l’Archevêque de Benevento, Monseigneur Sprovieri. L’Archevêque actuel, Monseigneur Mugione, a confirmé cette autorisation. Cette messe, qui dure environ cinq heures, se déroule dans la joie et la ferveur, avec de nombreux chants et prières d’intercession en faveur des malades physiques et spirituels. Le Saint Sacrement, puis une statue de la Vierge Marie, passent en procession dans le Sanctuaire et parmi la foule de pèlerins massée à l’extérieur. Brillant orateur, fortement inspiré par le Saint Esprit, le Père BIANCO a le don de mettre (ou de remettre) le feu dans les cœurs.

D’innombrables témoignages parviennent, faisant état de guérisons variées et incontestables : tumeurs, leucémies, paralysie, dépendances liées à l’alcool et au tabac, fins de comas et autres maux physiques, psychologiques et spirituels.

Des milliers de fidèles remercient ainsi le Père Michele BIANCO qui s’avère être un véritable don de Dieu pour nous tous.

Vous pouvez écrire au Père BIANCO à l’adresse suivante : SANTUARIO SAN CIRIACO – 83030 TORRE LE NOCELLE (AV) – ITALIE

Le Père lit tous les courriers mais ne peut y répondre, faute de temps pour cela.

Nous publierons dans notre prochain numéro l’interview exclusive que le Père BIANCO a eu la gentillesse de nous accorder. Nous aborderons également la vie de Saint Cyriaque, sa fête, et les miracles qui lui sont attribués. D’autres articles seront prochainement consacrés à des témoignages de guérison et nous vous tiendrons régulièrement informés au sujet du Père Michele et du Sanctuaire de Saint Cyriaque.

Le Père BIANCO (ici en compagnie de Patrizia) prie sur chaque pèlerin

Le Père BIANCO (ici en compagnie de Patrizia) prie sur chaque pèlerin

Entretien avec Patrizia CATTANEO, Collaboratrice et Biographe du Père Michele BIANCO

Née en 1964 à Voghera (Italie), Patrizia Cattaneo a délaissé le monde des affaires pour se consacrer à l’évangélisation par la presse. Ayant toujours étudié la spiritualité et la théologie, elle a fondé le Centre d’Etudes Saint Charbel pour la promotion du dialogue œcuménique. Elle a également publié de nombreux livres en italien, dont un consacré à Saint Cyriaque et au Père Michele BIANCO, « Saint Cyriaque, au Sanctuaire des prodiges », traduit en français et publié aux Editions du Parvis.

Patrizia Cattaneo collabore avec le Père BIANCO, notamment en matière de publications évangéliques, organise des rencontres avec lui et dirige des pèlerinages vers le Sanctuaire de Saint Cyriaque.

L’APPEL DU CIEL : Patrizia, comment avez-vous connu le Père BIANCO ?

Patrizia CATTANEO : Au retour d’un pèlerinage à San Giovanni Rotondo, une dame m’a abordée pour me parler du Père Michele, en me conseillant de faire sa rencontre. Cependant, je n’avais pas du tout le temps à ce moment de faire un détour par Torre Le Nocelle. Cette dame a ensuite réellement insisté, me contactant plusieurs fois par téléphone pour me parler de lui, en me demandant d’aller le voir. Un peu plus tard, ma mère est tombée malade. Le traitement pour la guérir devait durer deux ans. J’ai alors pris la décision d’écrire au Père BIANCO en lui exposant le problème et en lui envoyant également une photo d’amis qui avaient besoin d’aide. Une vingtaine de jours plus tard, la guérison de ma mère était totale ! Je suis donc allée voir le Père afin de le remercier. Il m’a accueillie avec gentillesse. J’ai alors remarqué que, sur la pile de photos qu’il reçoit quotidiennement, celle de mes amis était la première, bien que je l’avais envoyée depuis quatre mois déjà. Le Père BIANCO m’a dit qu’il s’agissait là d’un véritable « signe ». Notre collaboration a alors débuté.

Les messes de guérison attirent une foule immense le samedi. Comment l’expliquez-vous ?

P.C. : Le Père BIANCO ne recherchait en aucun cas la notoriété. Un ami journaliste, que j’ai emmené au Sanctuaire, était atteint d’un cancer. Il a assisté à une messe de guérison et a été totalement converti. Suite à cela, il a fait paraître un article dans un quotidien. On peut dire que c’est la Providence qui a choisi de convertir un journaliste. Puis, le bouche à oreille et la publication de livres en italien et en français ont fait le reste.

Comment qualifieriez-vous l’action du Père Bianco ?

P.C. : Il est évident pour tous ceux qui l’approchent que c’est un prêtre très cultivé et très humble, qui agit avec joie et douceur. Il est important de noter que toute l’action du Père Michele s’accomplit en parfaite obéissance envers l’Eglise et qu’il bénéficie des autorisations de sa hiérarchie pour célébrer les messes de délivrance et de guérison. Enfin, il convient de bien mettre en évidence les fruits engendrés par ses interventions : guérisons subites de nombreux maux, libérations et multitude de conversions.

Pèlerinages à Torre le Nocelle

Patrizia CATTANEO organise des pèlerinages en langue française au départ de Naples (Gare ferroviaire et Aéroport) afin de se rendre à Torre Le Nocelle pour participer aux messes d’exorcisme et de guérison du Père BIANCO. L’arrivée à Naples s’effectue le jeudi et le départ a lieu le dimanche. Patrizia propose généralement une visite de Notre Dame de POMPEI pour débuter, puis prépare les pèlerins aux messes du Père Michele, avec une catéchèse approfondie. Le vendredi a lieu la messe de délivrance (exorcisme) et le samedi, parfois, celle de guérison. Les pèlerins des groupes de Patrizia CATTANEO bénéficient également d’un ou deux entretiens individuels avec le Père BIANCO, entretiens dont la traduction est assurée par l’organisatrice elle-même.

Rappelons que Patrizia CATTANEO est la collaboratrice directe du Père BIANCO.

Chaque année, à l’automne, L’Appel du Ciel organise un pèlerinage pour rencontrer le Père Michele Bianco. Pour plus de renseignements, vous pouvez nous contacter au 09.63.43.94.61.

Lors de chaque rencontre avec le Père Bianco, il nous accorde un interview que nous retranscrivons intégralement dans L’APPEL DU CIEL.

Powered by WordPress. Theme developed with WordPress Theme Generator. by Agence A. Comme
Copyright © L´appel du ciel. Tous droits réservés.