L´appel du ciel

Le journal des messagers et des apparitions

Cavarzere

vi_douleur

Les apparitions de la Vierge Douloureuse du Pardon à Cavarzere

Le culte de Mater Dolorosa apparaît officiellement en Allemagne en 1221 et sera étendu à toute l’Eglise par le Pape Benoît XIII en 1727. Le vocable de Notre Dame des Douleurs fait référence aux sept glaives qui ont transpercé le Cœur de la Mère du Christ : la prophétie de Syméon sur l’Enfant Jésus, la fuite de la Sainte Famille en Egypte, la disparition de Jésus pendant trois jours au temple, la rencontre de Jésus sur la Via Crucis, Marie contemplant la souffrance et le décès de Jésus sur la Croix, Marie accueillant Son Fils mort dans Ses bras lors de la Descente de la Croix, Marie abandonnant le corps de Son Fils lors de la mise au tombeau. Depuis 1997, la Sainte Vierge Se manifeste en Italie sous le vocable de “ la Vierge Douloureuse du Pardon ” à Alina, une âme privilégiée stigmatisée.

Alina est née le 10 août 1937, dans une famille qui compte au total quatre enfants. En 1955, elle épouse Salvatore ; le couple donnera naissance à une fille unique. De condition très modeste, ils sont contraints de quitter l’Italie pour trouver du travail et ce n’est qu’en 1969 qu’ils reviendront vivre dans leur patrie, plus précisément dans la ville de Cavarzere, au sud-est de Padoue. Quelques années plus tard, des évènements extraordinaires vont survenir, le Ciel se manifestant dans la vie d’Alina de plusieurs manières.

Le début des manifestations

Un matin de décembre 1997, Alina, accablée par des préoccupations familiales, ne se sent pas disposée à se rendre à son travail. Tandis qu’une pluie diluvienne tombe ce jour-là, une Dame, “ belle et pleine de grâce ”, passe devant Alina et la salue (Alina ne sait pas alors qu’il s’agit de la Vierge Marie). Elle pense que cette Dame vêtue de blanc se rend à l’hôpital. La Dame lui dit qu’Elle va aider tous les enfants malades. Puis, Elle l’invite à ressentir en elle la paix, et la quitte dans une lumière éclatante. Finalement, Alina se rend à son travail, dans un café, et elle est surprise de revoir à nouveau cette belle Dame dans la rue. Elle se propose de lui apporter un café mais, quand Alina vient le lui apporter, la Dame a disparu. Sur la table située à l’extérieur, se trouve un petit bouquet de fleurs au parfum intense.

A cet instant, c’est comme si l’Esprit Saint venait de se poser sur Alina ; elle comprend qu’ “ il est en train de se passer quelque chose de merveilleux ”. Depuis ce jour, ses prières sont devenues incessantes et de plus en plus intenses.

Un groupe de prières

Alina et quelques amis créent un groupe de prières qui se réunit chaque semaine. Un jour, une personne offre à Alina une statuette de Medjugorje d’environ 30 centimètres de haut, que les membres du groupe placent sous un arbre, à l’angle de la rue. Le groupe croît et tous ses membres se cotisent pour acheter une statue plus grande, à l’effigie de Notre Dame des Douleurs. Elle est acquise le 4 février 1998 ; puis placée sous un abri et ornée de fleurs.

 

1ère statue de Medjugorje

1ère statue de Medjugorje

Statue de Notre Dame des douleurs sur laquelle est apparue une tâche de sang en forme de coeur

Statue de Notre Dame des douleurs sur laquelle est apparue une tâche de sang en forme de coeur

Les premiers messages

Le 4 mars, un mois exactement après l’intronisation de la statue, une grande lumière très blanche apparaît, à la stupeur d’Alina. Dans cette lumière, une silhouette se forme et parle : “ Je suis la Maman Céleste ! Mes enfants, cherchez à faire prier, portez la prière dans les maisons. Nous sommes dans la fin des temps ; il n’y a plus d’humanité. Tu as été choisie pour cette mission !… Tu feras savoir cela ! ” La lumière devient encore plus intense et la Dame déclare : “ Je suis la MERE DOULOUREUSE DU PARDON. ”

 

Alina recevant un message de la Vierge des Douleurs. On aperçoit les pansements qui couvre les stigmates

Alina recevant un message de la Vierge des Douleurs. On aperçoit les pansements qui couvrent les stigmates

Le 4 mai, la Sainte Vierge revient et dit à Alina : “ Priez, Mes enfants, et faites prier ; il n’y a plus d’humanité. Tu dois former un groupe de prières qui ira dans beaucoup de maisons pour prier.

Alina décide alors de se rendre chez un Prêtre pour lui narrer les évènements. Celui-ci lui déclare : “ Si cela vient de Dieu, il y aura des fruits.

Les prières dans les maisons

Alina exécute les demandes de la Sainte Vierge et se rend de maison en maison avec son groupe de prières. Certains acceptent de prier, d’autres non ! Malgré les refus, elle poursuit inlassablement la mission confiée par Marie.

Les locutions intérieures

Puis, débutent les locutions intérieures, qu’elle peut aussitôt retranscrire sans erreur. Un Prêtre s’intéresse de près au “ cas ” d’Alina et devient son père spirituel.

La vision du Crucifié

Fin septembre 1998, alors qu’Alina retourne chez elle et se sent comme
“ vidée ”, elle se met à prier intensément. C’est alors qu’apparaît devant elle une grande Croix sur laquelle se trouve Jésus crucifié ; du sang s’écoule des plaies des mains et des pieds du Seigneur. Alina est fortement impressionnée par cette vision, “ mes jambes en tremblaient ”, se souvient-elle.

L’année 1999

Depuis 1999, Alina reçoit régulièrement des messages. Elle entend la Vierge qui lui parle et elle répète phrase après phrase les mots prononcés par la douce voix maternelle. Souvent, Marie demande que nous cessions de nous lamenter sur notre sort et que nous fassions “ simplement confiance à la Miséricorde de Dieu, à Sa Bonté et à Sa Providence.

Depuis cette période, Alina reçoit des messages les 4 et 28 de chaque mois.

L’exsudation de la statue

A partir du mois de mai 2002, la statue acquise en 1998 laisse couler en permanence une huile parfumée, en quantité plus ou moins importante. La Vierge est venue personnellement donner des indications sur cette huile, dans un message de novembre 2002 : “ Mes enfants, la Sainte Huile doit être utilisée avec Foi et Amour pour soigner les cœurs et les corps ; mais aussi avec le Saint Rosaire qui est une arme puissante. Enduisez le front, la gorge, le cœur de tous Mes enfants qui le souhaitent, pour leur bien, ceux des malades, des possédés, et ceux qui cherchent la paix intérieure. Cinq gouttes peuvent être mélangées dans de l’huile d’olive pour la nourriture. Souvenez-vous, l’Huile Sainte est un moyen de Dieu pour guérir, mais le Médecin est toujours Dieu le Père. Ayez Foi, priez et Dieu vous soignera. Ne gaspillez pas cette Huile ; elle est un précieux moyen de soulagement pour le corps et l’âme. La Maman Céleste vous protègera contre le malin. Ayez Foi. Je vous aime et vous bénis. ” (note : comme à Civitavecchia, la statue qui exsude provient de Medjugorje !)

 

 L'aspect brillant de la statue de la Vierge des Douleurs est dû à l'exsudation de l'huile

L'aspect brillant de la statue de la Vierge des Douleurs est dû à l'exsudation de l'huile

Le sang des statues et crucifix

En dehors de celle qui exsude de l’huile, de nombreuses autres statues se sont mises à saigner dans le très modeste appartement d’Alina et de son époux. Nous avons eu la très grande grâce de rencontrer longuement Alina. Et celle-ci, une fois en confiance, nous a fait pénétrer dans son appartement qui est en fait un garage aménagé. Nous avons pu ainsi voir toutes ces statues qui laissent couler des larmes de sang des yeux de Jésus (enfant et adulte), un phénomène très impressionnant !

 

Crucifix et staues de l'Enfant Jésus laissant couler le sang

Statues de l'Enfant Jésus laissant couler le sang

Crucifix et staues de l'Enfant Jésus laissant couler le sang

L'Enfant Jésus pleure dans les bras de Saint Joseph

Les stigmates

Peu de temps après que les statues se soient mises à saigner, Alina a reçu les stigmates de la Passion de Jésus aux mains, aux pieds, sur le côté et parfois au front. Le Père Don Franco Bartolomiello a visité Alina et s’est exclamé :
Jésus est entré ici ; aujourd’hui, tu es unie au Christ. ” Des inscriptions apparaissent parfois également sur le corps d’Alina. Comme dans le cas de Natuzza Evolo (voir Appel du Ciel n° 11 – avril 2009), les traces laissées par les tâches de sang forment souvent des dessins du Visage du Christ.

Tâche de sans représentant le visage du Christ sur un vêtement d'Alina

Tâche de sang représentant le visage du Christ sur un vêtement d'Alina

L’Eglise

Même si les apparitions ne sont pas encore reconnues, l’Eglise respecte les fidèles qui viennent se recueillir auprès de la statue qui exsude de l’huile et des processions officielles ont déjà été organisées dans les rues de Cavarzere. A plusieurs reprises, la statue a été placée dans l’Eglise, où de grand rassemblements, avec chants et prières, étaient organisés.

Nous rendons grâce à Dieu pour cet instant privilégié que nous avons pu vivre avec Alina. Nous étions accompagnés d’un petit groupe qui, comme nous, a constaté l’exsudation de la statue. Nous avons été marqués par le goût de la prière de cette âme choisie qui a souhaité, avant de répondre à nos questions, dire avec nous le chapelet de la miséricorde (il était 15 heures). Lors de notre entretien, la voyante s’est comme figée : elle recevait un message. Puis, elle a accepté de nous amener chez elle pour nous montrer les statues de Jésus qui pleurent des larmes de sang. Mais elle n’a pas voulu nous montrer ses stigmates, qu’elle garde cachés :
C’est mon secret, mon union intime avec le Christ. ” (Rappelons que Saint Padre Pio et le Frère Elie en ont déjà fait de même, refusant de montrer leurs stigmates, sauf pour des études de la médecine ou de l’Eglise). Toutefois, nous avons pu voir des photos qui ont été prises lorsqu’Alina vit la Passion. Les mots manquent pour les décrire…

Prochainement, nous vous proposerons l’interview qui nous a été accordée par Alina. Avant cela, retenons ces quelques mots : “ Marie veut sensibiliser tous Ses enfants, pour que chacun prenne conscience du Salut de Dieu. Donnez l’ESPERANCE, indiquez le CHEMIN. Témoignez encore et toujours que le Christ est l’unique chemin de salut du monde. Que le retour à Dieu est incontournable pour l’humanité. Que la prière est, aujourd’hui et toujours, la sève vitale pour l’âme, pour l’esprit et le cœur de l’homme.”

Supplique à la Mère des Douleurs et du Pardon

O Mère des Douleurs et du Pardon, Tu connais les douleurs de nos cœurs brisés. Avec Ton grand amour de Maman, aide-nous. Fais descendre sur nous la Miséricorde de Dieu. Nous Te supplions, O Mère, donne-nous Ton amour immense et nous trouverons à Tes pieds confiance et sérénité. Amen

Retrouvez, régulièrement, les messages de Cavarzere, dans L’APPEL DU CIEL…

Powered by WordPress. Theme developed with WordPress Theme Generator. by Agence A. Comme
Copyright © L´appel du ciel. Tous droits réservés.