L´appel du ciel

Le journal des messagers et des apparitions

Notre-dame du Rosaire

vi_rosaire

Les apparitions de la Vierge Marie sous le Vocable de Notre-Dame du Rosaire

Octobre est le mois du Rosaire, qui tire son nom du latin ecclésiastique rosarium, qui désignait la guirlande de roses dont la Sainte Vierge était couronnée. La Fête du Très Saint Rosaire a été instituée pour honorer les mystères de la vie de Notre Seigneur et de Sa Très Sainte Mère, et pour remercier Dieu des victoires remportées grâce à la protection de Marie, dont le secours avait été obtenu par la récitation du Rosaire.

Le Rosaire ne se limite pas à la récitation des prières qui le composent : en récitant chaque dizaine, il convient de méditer un mystère. Comme l’a souligné le Pape Jean-Paul II, l’objectif du Rosaire est avant tout de “ contempler avec Marie le visage du Christ ”. On connaissait traditionnellement trois catégories de mystères : les mystères joyeux, les mystères douloureux et les mystères glorieux. Jean-Paul II a proposé une nouvelle catégorie : les mystères lumineux, pour faciliter l’accord oecuménique.

Au cours de Ses nombreuses apparitions, la Très Sainte Vierge Marie nous a inlassablement exhortés à réciter le Rosaire. A plusieurs reprises, à des lieux et dates différents, Elle s’est d’ailleurs présentée sous le vocable de “ Notre-Dame du Rosaire”. Retour de manière condensée sur certaines de ces apparitions.

Depuis 1213, la Sainte Vierge demande la récitation du Saint Rosaire

Saint Dominique faisait de grandes pénitences pour offrir à Dieu la réparation des offenses faites par les hérétiques.

La Très Sainte Vierge Marie lui apparut, accompagnée de trois princesses de la Cour céleste, et Elle lui délivra les paroles suivantes : “ Mon fils Dominique, ne vous étonnez pas de ne pas réussir en vos prédications ! Car vous labourez un sol qui n’a pas été labouré par la pluie ! Sachez que lorsque Dieu voulut renouveler le monde, Il envoya d’abord la pluie de la salutation angélique et c’est ainsi que le monde fut racheté. Exhortez donc les hommes, dans vos sermons, à réciter Mon Psautier et vous en recueillerez beaucoup de fruits pour les âmes. Cette prière est pour vous une arme contre les ennemis visibles et invisibles, c’est le signe de Mon Amour pour les chrétiens.  ”

A partir de ce moment, Saint Dominique prêcha dans de nombreuses contrées avec pour seule arme le Rosaire…

 

Marie remet le Rosaire à Saint Dominique

Marie remet le Rosaire à Saint Dominique

L’institution de la fête du Rosaire

En 1571, Saint Pie V avait sollicité des fidèles la récitation du Rosaire pour le triomphe des armées chrétiennes. Celles-ci connurent enfin la victoire à Lépante. Le Pape ordonna donc que chaque année on en fasse mémoire le 7 octobre, sous le nom de Sainte-Marie de la Victoire. Deux ans après, en 1573, le Pape Grégoire XIII prescrivit de célébrer la fête du Saint Rosaire le premier dimanche d’octobre dans toutes les Eglises qui possédaient une chapelle ou un autel, sous l’invocation de Notre-Dame du Rosaire.

Clément XI a ensuite étendu la fête du Saint Rosaire à l’Eglise Universelle. Enfin, Pie X l’a fixée au 7 octobre et sa solennité au premier dimanche de ce mois.

En 1884, La Vierge Marie apparaît en Italie à Pompéi

Ce Sanctuaire proche de Naples fut fondé par un laïc italien, le Bienheureux Bartolo Longo.

Une jeune fille, Fortuna, souffrait de crampes extrêmement douloureuses, de vomissements et autres tortures physiques. La médecine déclarait forfait devant cette maladie. Le 16 février 1884, la jeune malade entama alors des neuvaines de Rosaires et la Sainte Vierge lui apparut le 3 mars, entourée d’Anges, de Saint Dominique et de Sainte Catherine de Sienne.

Marie lui révéla que, si on L’invoquait sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire en faisant trois neuvaines, on obtiendrait tout ce que l’on désire, à condition de faire également trois neuvaines en remerciement. La jeune fille fut instantanément guérie. Devant ce miracle, le Pape Léon XIII a officiellement encouragé cette supplique à la Vierge Marie sous forme de prière (voir supplique en fin d’article ; le Saint Père Benoît XVI sera le 19 Octobre à Pompéi, nous pourrions dire ce jour-là cette supplique en union avec lui).

Suite à cette apparition, de nombreux tableaux de la Vierge du Rosaire ont été réalisés, représentant Marie offrant un chapelet à Saint Dominique et à Sainte Catherine de Sienne.

Notre-Dame de Pompéi

Notre-Dame de Pompéi

Sanctuaire de Notre-Dame de Warmia à Gietrzwald (Pologne) : “Je suis l’Immaculée, Reine du Très Saint Rosaire ”

En 1877, en pleine occupation de la Pologne par les Prusses, la Sainte Vierge S’est manifestée le 27 juin à Justina Szafrynska, une jeune fille de 13 ans. A l’heure de l’angélus, Marie lui apparut dans une grande lumière. Justina décrivit la Sainte Vierge comme une jeune femme d’environ dix-sept ans assise sur un trône et d’une beauté indescriptible, plus éclatante que la neige. Elle avait de longs cheveux blonds, tombant comme un voile sur Ses épaules et était vêtue de blanc, avec une ceinture bleue nouée à la taille. Deux anges également vêtus de blanc se tenaient à Ses côtés et deux autres descendirent du Ciel portant un ravissant enfant vêtu de blanc et d’or, qui tenait dans sa main un globe doré surmonté d’une croix.

Deux autres anges déposèrent une couronne précieuse sur la tête de la Vierge Marie et un autre encore Lui donna un sceptre d’or. Enfin, une très grande croix se manifesta au-dessus de l’apparition.

Justina et son amie Barbara furent ensuite les témoins privilégiés des apparitions de la Sainte Vierge. Elles interrogèrent Notre- Dame sur Ses désirs et Son vocable : “ Je souhaite que vous récitiez le Rosaire tous les jours ”… “ Je suis la Vierge Toute Sainte, conçue sans péché, Reine du Rosaire . ”

A chaque intention de prière, Elle répondait toujours par les mêmes paroles :
Priez le Rosaire .

Lors de la 160ème et dernière apparition, Marie prononça ces paroles : “ Priez assidûment le Rosaire et n’ayez aucune crainte car Je serai toujours avec vous ”.

De nombreux miracles sont survenus à Gietrzwald. Durant les apparitions, on pouvait compter jusqu’à près d’un demi- million de pèlerins présents. L’Evêque du lieu a officiellement approuvé l’authenticité de ces apparitions en 1977 et, aujourd’hui encore, des milliers de fidèles vont demander secours à la Vierge Marie dans ce Sanctuaire et en rapportent de l’eau miraculeuse…

Apparition de Notre-Dame du Rosaire de Warmia

Apparition de Notre-Dame du Rosaire de Warmia

Tilly sur Seulles (France) : “Je suis la Reine du Très Saint Rosaire”

Le 18 mars 1896, une Dame éclatante de lumière apparut à des enfants, vêtue d’une robe blanche, une ceinture à la taille et un voile descendant le long de Son corps. Devant cette manifestation qui ravissait les voyants, le Rosaire fut récité à genoux. Les mois passaient et les manifestations continuaient. L’apparition de la Vierge Marie devenait encore plus lumineuse lorsque le Rosaire était récité. Peu à peu, la foule de pèlerins commença à affluer sur le lieu des apparitions.

Le 25 avril 1896, Marie, d’une beauté rayonnante, se montra à une jeune femme de 24 ans : Marie Martel. La particularité de cette apparition réside dans le fait qu’une banderole était posée aux pieds de la Sainte Vierge. Sur celle-ci, la voyante put lire : “ Je suis l’Immaculée ”. A partir de février 1897, le Rosaire entier était récité en présence de Marie qui égrenait Son propre Rosaire aux perles précieuses montées sur une chaîne en or.

Le jour de Pâques 1897, deux anges apparurent, portant une banderole sur laquelle était inscrit le vocable “ Reine du Très Saint Rosaire ”.

Cette apparition sembla alors confirmer l’invocation par Léon XIII, dans les litanies de la Sainte Vierge, du vocable de Reine du très Saint Rosaire. En 1885, le Pape avait en effet réitéré l’importance de la récitation du Rosaire et lui avait officiellement consacré le mois d’octobre.

Lors d’une apparition au cours du mois de septembre, une nouvelle banderole portant l’inscription “ mystères joyeux, mystères douloureux, mystères glorieux ” fut révélée à la voyante. Le 1er octobre, lors de la prière du Rosaire, la Sainte Vierge déroula la banderole, indiquant à chaque dizaine le nom du mystère correspondant.

Un peu plus tard, Elle montra en vision à Marie Martel la Basilique du Rosaire qu’Elle demandait de faire élever.

Enfin, en 1899, les apparitions se sont achevées par la vision d’un tableau de la Sainte Famille.

En 1900, le Pape Léon XIII a d’ailleurs souhaité obtenir une reproduction de ce tableau.

Notre-Dame du Rosaire de Tilly sur Seules

Notre-Dame du Rosaire de Tilly sur Seulles

Fatima (Portugal) : “ Je suis Notre-Dame du Rosaire ”

Alors que la première guerre mondiale battait son plein, la Très Sainte Vierge Marie est apparue le 13 mai 1917 au Portugal à trois petits bergers. Ils décrivirent cette jeune Dame comme “ merveilleusement belle, vêtue d’une robe tombant jusqu’aux pieds, serrée au cou par un cordonnet de fils d’or, une mante sur la tête, et des reflets d’aurore dans les plis du vêtement ”. La Sainte Vierge leur demanda de revenir au même endroit six fois de suite, le 13 de chaque mois.

Le 13 juin suivant, les enfants étaient présents au rendez-vous fixé par le Ciel, accompagnés de quelques dizaines de curieux. Mais, le 13 juillet, ce furent près de cinq mille personnes qui se rendirent à la Cova da Iria avec les trois petits bergers. Ce jour là, Marie déclara : “ En octobre, Je vous dirai qui Je suis ; et Je ferai un grand miracle afin que tout le monde puisse vous croire… ”, puis Elle révéla un secret à Lucie, l’un des trois enfants. La Sainte Vierge demanda au monde de changer de mode de vie, de réciter beaucoup de chapelets quotidiennement et promit de mettre un terme à la guerre. Mais Elle prévint que, si l’homme ne changeait pas, une autre guerre plus terrible viendrait s’abattre sur le monde.

Pour éviter cela, Elle demanda la consécration à Son Cœur Immaculé.

Marie rappelait aussi à l’homme, qui semblait l’avoir oublié, que le Purgatoire mais aussi l’enfer existaient et que nombreux étaient ceux qui risquaient de s’y perdre !

En août et en septembre, la Sainte Vierge fut fidèle au rendez-vous mensuel, mais les trois jeunes voyants ne purent venir le 13 août, auditionnés par leur Curé puis emmenés en prison, dans le but de les intimider. Puis vint le 13 octobre 1917, où plus de 70 000 personnes assistèrent à la dernière apparition de la Sainte Vierge à Fatima.

Je suis Notre-Dame du Rosaire ”, ainsi Se présenta Marie. Elle réitéra avec insistance Ses demandes pour que le chapelet soit récité quotidiennement et pour que l’homme arrête d’offenser Notre Seigneur. Puis, survint le “ miracle du soleil ”, durant lequel l’astre se mit à danser dans le ciel. La foule, reconnaissant la toute puissance de Dieu, se mit à genoux et adressa des chants et des prières à Son intention.

Fatima est aujourd’hui un haut lieu de pèlerinage. Malheureusement, l’homme n’a pas changé et la deuxième guerre mondiale est survenue. Cependant, des millions d’hommes et de femmes se sont depuis consacrés au Cœur Immaculé de Marie. Le Pape Jean-Paul II, voulant répondre à cette demande du Ciel, a d’ailleurs consacré le monde au Cœur Immaculé de la Très Sainte Vierge. Fatima nous laisse un message d’espoir car Marie y a fait cette promesse :
“ A la fin, Mon Cœur Immaculé triomphera ”.

Notre-Dame du Rosaire de Fatima

Notre-Dame du Rosaire de Fatima

Kérizinen (France) : “ Je suis la Mère du Christ, Notre Dame du Très Saint Rosaire ”

Le 15 septembre 1938, une Dame vêtue d’une robe bleue bordée de blanc avec une ceinture, un voile et un manteau blancs, apparut dans une grande lumière à Jeanne- Louise Ramonet, une jeune femme de 28 ans. Elle lui dit : “ N’aie aucune crainte, tu Me verras différentes fois dans les années à venir et là, Je te dirai qui Je suis et ce que Je te demande ”.

La Dame lui déclina Son identité le 7 octobre 1940 : “Je suis la Mère du Christ si aimé dans ta paroisse. Je désire être honorée en ce lieu sous le nom de Notre-Dame du Très Saint Rosaire ”.

Le message de Marie à Kérizinen pourrait se résumer en trois mots :
Prière, Pénitence, Confiance ”.

Depuis la Bretagne, la Sainte Vierge lança un appel à la Fille aînée de l’Eglise :
O France que J’aime entre toutes les nations, O France que Je voudrais sauver, pourquoi restes-tu sourde à Mes appels ?

De même qu’à Fatima, Marie mit en garde l’Eglise en danger, face aux attaques de l’ennemi. Elle a ainsi appelé les chrétiens à se mettre debout, le chapelet à la main !
Mais Elle a également tenu à nous rassurer, en nous promettant des “ triomphes des plus remarquables ”, une fois la période de déchaînement du mal terminée. C’est pourquoi Elle nous a demandé de garder confiance !

Concernant le prochain triomphe du Bien, la Sainte Vierge a posé cette question à l’humanité, le 7 octobre 1961 : “ Mais croirez-vous enfin que Mon retour sur terre est voulu de Dieu pour vaincre cette déchéance spirituelle et préparer la voie au Saint Esprit qui L’emportera sur l’esprit du mal ? ”

Elle a également demandé la consécration aux Deux Cœurs Unis (de Jésus et de Marie) : “ C’est par nos deux Cœurs Unis que l’Eglise se relèvera forte.

Notre-Dame du Rosaire de Kérizinen

Notre-Dame du Rosaire de Kérizinen

San Nicolas (Argentine) : “ La Vierge du Rosaire ”

Le 25 septembre 1983, alors que Gladys Quiroga récitait le chapelet, une Dame portant sur Son bras gauche un enfant ravissant se manifesta à elle.

Ce phénomène se reproduisit trois fois jusqu’au 7 octobre, jour de la fête de Notre-Dame du Rosaire.

Puis, le 13 octobre, la Sainte Vierge s’adressa à elle, afin de la charger d’une mission : faire construire un Sanctuaire. Marie lui dit : “ Mon désir est de demeurer avec vous pour vous combler de bénédictions, de paix, de joie et vous rapprocher du Seigneur notre Dieu.

Le 27 novembre, dans un des clochers de la Cathédrale, la voyante découvrit une statue de la Sainte Vierge “ oubliée ” depuis longtemps et qui ressemblait de très près à l’apparition dont elle avait été témoin. La Vierge était représentée vêtue d’une robe rose et d’un manteau bleu, un voile blanc sur la tête et tenait l’Enfant Jésus Lui aussi habillé de couleur rose.

La Sainte Vierge, qui avait été mise “ à l’écart ”, souhaitait retrouver Sa place. Elle s’est alors présentée comme “ Marie, la Reine du Rosaire ”, en déclarant :
En ce moment, il y a une extrême nécessité de prière. En ce jour, le Seigneur va écouter le Très Saint Rosaire, comme s’il était Ma voix. Ma demande, c’est la prière, et Je l’adresse à tous les peuples. La prière doit naître dans un cœur bien disposé. Elle doit être fréquente et faite avec Amour. Ne la négligez pas… C’est l’arme qui vaincra l’ennemi  ”.

Les apparitions se multiplièrent et des foules immenses affluèrent le 25 de chaque mois. En 1984, la voyante reçut les stigmates de la Passion du Christ. A San Nicolas, Marie a principalement parlé du Rosaire comme étant un vrai remède à tous les maux de notre société.

Notre-Dame du Rosaire en Argentine

Notre-Dame du Rosaire en Argentine

Ainsi, Marie, lors de ces cinq apparitions, a souhaité Se présenter sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire.

Le Rosaire, cette prière du cœur, peut tout obtenir. Depuis toujours, la Sainte Vierge appelle à la prière et, dès l’époque de Saint Dominique, Elle nous montrait le moyen efficace de toucher le Cœur de Dieu. Enfin, il est important de rappeler que Marie précise que la prière du Rosaire sans en méditer les mystères est comparable à un corps qui serait dépourvu d’âme !

Outre les lieux précédemment évoqués, la Sainte Vierge ne cesse de nous demander de prier le Saint Rosaire comme, notamment, lors des apparitions suivantes :

Marienfried (Allemagne) en 1946

Priez et offrez avec Moi ! Priez sans relâche ! Priez le Rosaire ! Demandez au Père toutes choses par mon Coeur Immaculé : si cela est ordonné à Sa gloire, Il vous l’accordera. [...] Ne Lui demandez pas des biens périssables, mais implorez des grâces pour les âmes, pour votre société, pour les peuples, afin que tous aiment et honorent le Divin Cœur.

Tre Fontane, à Rome (Italie) le 12 avril 1947

Que l’on prie assez, et que l’on récite quotidiennement le Rosaire pour la conversion des pécheurs, des incrédules et pour l’unité des chrétiens.

San Damiano (Italie) en 1967

Votre Maman Céleste vous aime tous et veut tant être aimée par la récitation du Saint Rosaire, qui est l’arme la plus puissante pour vous sauver.

Akita (Japon) en 1973

Priez tous les jours le Rosaire pour le Pape, les Evêques et les Prêtres.

Medjugorje (Bosnie Herzégovine) en 1985

Je vous exhorte à inviter tout le monde à la prière du Rosaire. Avec le Rosaire, vous vaincrez toutes les difficultés que Satan veut faire à l’Eglise Catholique. Vous, les Prêtres, priez le Rosaire, consacrez du temps au Rosaire.

SUPPLIQUE A MARIE

Nous implorons de Toi, maintenant, une dernière grâce, Ô Reine. Tu ne peux nous la refuser. Accorde à chacun de nous Ton amour fidèle et Ta bénédiction maternelle.

Nous ne nous détacherons pas de Toi, jusqu’à ce que Tu nous ais bénis.

Bénis, Ô Marie, en ce moment, le Souverain Pontife. Aux splendeurs anciennes de Ta Couronne, aux triomphes de Ton Rosaire, par lesquels Tu es appelée Reine des Victoires, ajoute, Ô mère, encore ceci : accorde le triomphe à la foi chrétienne et la paix à la terre des hommes. Bénis les Evêques, les Prêtres, particulièrement tous ceux qui se dévouent pour l’honneur de Ton Sanctuaire. Bénis tous les fidèles associés à Ton Sanctuaire de Pompéi et tous ceux qui pratiquent et diffusent la dévotion au Saint Rosaire.

Ô Rosaire béni de Marie,
douce Chaîne qui nous relie à Dieu,
lien d’Amour qui nous unit aux anges,
tour de salut contre les assauts de l’enfer,
port sûr dans le naufrage commun,
nous ne te lâcherons jamais plus.
Tu seras notre réconfort à l’heure de l’agonie.
A toi sera le dernier baiser de la vie qui s’éteint, et la dernière parole sur nos lèvres sera Ton doux nom,
Ô Reine du Rosaire de Pompéi, Ô notre Mère très chère, Ô Refuge des pécheurs,
Ô Souveraine consolatrice des affligés.
Sois partout bénie, aujourd’hui et toujours,
sur la terre et dans le Ciel. Amen.

Powered by WordPress. Theme developed with WordPress Theme Generator. by Agence A. Comme
Copyright © L´appel du ciel. Tous droits réservés.